La Carte Magique de Java

Les bateaux de Muncar

Des bateaux aux décorations surprenantes et magnifiques, qui pêchent par couples, de nuit, au large de Bali. Au matin, la darse croule sous des èches quasi miraculeuses.

La "plage aux tortues"

Il faut une bonne demi-journée (et un 4x4) pour atteindre le Parc de Meru Betiri, qui abrite la plage de Sukamade où les tortues viennent pondre en saison (de juillet à fin septembre).

Solo Surakarta

Turbulente (on dit qu'Elle ne dort jamais) Solo est pourtant une ville assez calme, propre et bien entretenue. Jogja ne peut en dire autant. Un palais princier magnifique et le petit marché au puces de Triwidu sont deux haltes sympathiques avant de passer la soirée en ville, dans un petit resto en bord de rue.

Jogjakarta

Capitale de l'art à Java, ville abritant le plus grand temple bouddhidte du monde mais aussi berceau d'un royaume qui a dominé toute la région, Jogja croule sous les superlatifs. La présence du turbulent volcan Merapi mais ausi du Kelud à proximité rappelle à tous que Java vit sur une bombe. Jogja ? Un pôint de départ pour des petits circuits autour des volcans, voire même pour les voir de très près.
Cliquez pour voir les hôtels à Jogja

Prambanan

Temple hindouiste magnifique à voir en fin de journée ou, en saison, la nuit lors ds extraordinaires spectacles de danse rassemblant 300 danseurs et figurant, sur le thème du Ramayana

Borobudur

Des centaines de mètres de fresques. Ds bouddhas assis magnifiquemenet proportionnés mais aussi des levers de soleil sur le temple, de près ou de plus loin pour l'admirerdan un décor de volcans.

Merapi

Toujours en activité (2006), le volcan le plus proche de jogja est le but d'excursions en jeep, de trekking ou d'ascensions qui révèlent à quel point le volcxan est indissociable du quotidien des java,nais.

Merbabu

Le frère jumeau du Merapi fait régulièrement l'objet d'ascensions. Plus long et plus dur à dominer, il reste pourtant un point sublime pour admirer la chaîne des volcxans sur 360°.

Bali

Java est accessible de Bali, soit par avion (Jogja, Surabaya), soit par la route. Idéal pour aller visiter le Mont Ijen (une nuit sur place) ou le Mont Ijen et le Mont Bromo (deux nuits) au départ de l'île aimée des dieux. Pour atteindre Jogja par la route ou par le train, il faudra beaucoup plus de temps de vaoyage(deux hjours en général).

Ferry de/vers Bali

Il n'y a pas encore de pont pour passer de Java à Bali. Il faut encore en passer par le bon vieux ferry. 45 minutes seulement. Le charme des vieilles choses..

Kawah Ijen

Ce volcan contient un lac rempli de soufre que les locaus explloitent. Une tâche harrassante et dangereuse pour leur santé. Ijen est facilement accessible de Bali (à peine quatre heures de la Côte Nord Ouest) ce qui rend l'excursion très attrayante.

Surabaya

La seconde ville d'Indonésie ne brille pas par ses monuments et centres d'intérêt. Surabaya est une plaque tournante pour le transport: l'avion pour atteindre Bali depuis les volcans, l'avion encore en transit de et vers Sulawesi de Jogjakarta. Les voitures aussi pour visiter les volcans de l'Est depuis Bali.

Bromo

Le célèbre volcan est souvent pris d'assaut au lever du jour pour révéler un panorama formidable sur la chaîne des volcans de Java. Aussi, une courte balade vers un sommet proche permet d'échapper un peu à la cohue.

Puri Ceto

Ce temple construit un peu à la manière de Besakih (13 terrasses) est bien dissimulé au bout d'une extraordinaire route de montagne, bordée de plantations de café, de thé et tout ce que Java peut produire d'épices et de fruits. On ne le dira jamais assez: le tour du Merapi en passant par Solo est une merveille d'excursione.

Puri Sukhu

Cet autre temple (le seul temple érotique de Java!) est lui aussi, bien dissimulé au sommet d'une magnifique route de montagne. Massif et souvent perdu dans les brumes, Sukhu n'est pas sans rappeler les temples Inca, ne serait-ce que par l'apparence de ses statues !... Bref, le tour du Merapi en passant par Solo est une magnifique excursion de la journée.

Solo Surakarta

Turbulente (on dit qu'Elle ne dort jamais) Solo est pourtant une ville assez calme, propre et bien entretenue. Jogja ne peut en dire autant. Un palais princier magnifique et le petit marché au puces de Triwidu sont deux haltes sympathiques avant de passer la soirée en ville, dans un petit resto en bord de rue.

Jogjakarta

Capitale de l'art à Java, ville abritant le plus grand temple bouddhidte du monde mais aussi berceau d'un royaume qui a dominé toute la région, Jogja croule sous les superlatifs. La présence du turbulent volcan Merapi mais ausi du Kelud à proximité rappelle à tous que Java vit sur une bombe. Jogja ? Un pôint de départ pour des petits circuits autour des volcans, voire même pour les voir de très près.
Cliquez pour voir les hôtels à Jogja

Prambanan

Temple hindouiste magnifique à voir en fin de journée ou, en saison, la nuit lors ds extraordinaires spectacles de danse rassemblant 300 danseurs et figurant, sur le thème du Ramayana

Borobudur

Des centaines de mètres de fresques. Ds bouddhas assis magnifiquemenet proportionnés mais aussi des levers de soleil sur le temple, de près ou de plus loin pour l'admirerdan un décor de volcans.

Merapi

Toujours en activité (2006), le volcan le plus proche de jogja est le but d'excursions en jeep, de trekking ou d'ascensions qui révèlent à quel point le volcxan est indissociable du quotidien des java,nais.

Merbabu

Le frère jumeau du Merapi fait régulièrement l'objet d'ascensions. Plus long et plus dur à dominer, il reste pourtant un point sublime pour admirer la chaîne des volcxans sur 360°.